gallo

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
gallo [2014-08-01 15:59]
nanon [Le galo, dede you q'ça vient ? Le gallo, ça vient d'où ?]
gallo [2018-12-06 08:14]
nanon [Le galo qhi q'c'et don ? Le gallo, qu'est-ce que c'est ?]
Ligne 17: Ligne 17:
  
 En 2004, **le Conseil Régional de Bretagne** a reconnu officiellement,​ aux côtés de la langue française, l'​existence du breton et du gallo comme « langues de Bretagne » et développe une politique « volontariste » en ce sens. En 2004, **le Conseil Régional de Bretagne** a reconnu officiellement,​ aux côtés de la langue française, l'​existence du breton et du gallo comme « langues de Bretagne » et développe une politique « volontariste » en ce sens.
- 
-**Le Conseil Général 35** a placé la langue et la culture gallèse parmi ses priorités depuis 2007 et les met en avant l'​encouragement de « l'​enseignement ». ​ 
  
 ===== Le galo, dede you q'ça vient ? Le gallo, ça vient d'​où ?​ ===== ===== Le galo, dede you q'ça vient ? Le gallo, ça vient d'​où ?​ =====
Ligne 38: Ligne 36:
  
  
-En parallèle au réveil du mouvement culturel breton des années 1970, une poignée de militants fonde l'​association **Les Amis du Parler Gallo**  en 1976 qui deviendra par la suite **Bretagne Gallèse** puis **[[http://​www.bertegn-galezz.com/|Bertaeyn Galeizz]]** et Bertegn Galezz . En 1977, le gallo est intégré à la Charte Culturelle Bretonne signée par le président Giscard d'​Estaing. Cette charte marquera la première reconnaissance officielle du gallo et autorisera son enseignement. Depuis lors, on constate ​ un intérêt croissant et un regain de vitalité en faveur de la langue gallèse. En 2004, Le Conseil Régional de Bretagne reconnaît officiellement à l'​unanimité « l’existence du breton et du gallo comme langues de la Bretagne aux côtés du français ». En 2007, le conseil général d'Ille et Vilaine place la langue et la culture gallèses dans ses priorités. Le gallo a désormais sa place dans les médias :  journaux (L'​hebdo d'​armor,​ Ouest France, Le courrier indépendant) et radio. [[http://​www.plumfm.net|Plum'​FM]],​ radio associative ​ morbihannaise propose une douzaine d'​heures hebdomadaire en gallo à ses auditeurs!+En parallèle au réveil du mouvement culturel breton des années 1970, une poignée de militants fonde l'​association **Les Amis du Parler Gallo**  en 1976 qui deviendra par la suite **Bretagne Gallèse** puis **[[http://​www.bertegn-galezz.bzh/|Bertaeyn Galeizz]]** et Bertegn Galezz . En 1977, le gallo est intégré à la Charte Culturelle Bretonne signée par le président Giscard d'​Estaing. Cette charte marquera la première reconnaissance officielle du gallo et autorisera son enseignement. Depuis lors, on constate ​ un intérêt croissant et un regain de vitalité en faveur de la langue gallèse. En 2004, Le Conseil Régional de Bretagne reconnaît officiellement à l'​unanimité « l’existence du breton et du gallo comme langues de la Bretagne aux côtés du français ». En 2007, le conseil général d'Ille et Vilaine place la langue et la culture gallèses dans ses priorités. Le gallo a désormais sa place dans les médias :  journaux (L'​hebdo d'​armor,​ Ouest France, Le courrier indépendant) et radio. [[http://​www.plumfm.net|Plum'​FM]],​ radio associative ​ morbihannaise propose une douzaine d'​heures hebdomadaire en gallo à ses auditeurs!
  
 <wrap smallest>​**Source** ://​ Le galo, qhi q'​c'​ét don ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le gallo//, A. Pelhate, Le temps éditeur, 2011.</​wrap> ​ <wrap smallest>​**Source** ://​ Le galo, qhi q'​c'​ét don ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le gallo//, A. Pelhate, Le temps éditeur, 2011.</​wrap> ​
gallo.txt · Dernière modification: 2018-12-06 08:14 par nanon